Les soeurs de la Visitation

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La visitation

Les fondateurs


Le 6 juin 1610, saint François de Sales et sainte Jeanne Françoise de Chantal fondent la Visitation Sainte Marie sous l’inspiration du Saint Esprit, « pour donner à Dieu des filles d’oraison, si intérieures, qu’elles soient trouvées dignes de l’adorer en esprit et en vérité ».

Saint François de Sales appelât la congrégation La Visitation Sainte Marie, car c’était un mystère caché, qui n’était pas célébré solennellement en l’Eglise. Il le serait donc au sein de son Institut. Saint François de Sales trouvait dans ce mystère mille particularités spirituelles, qui lui donnaient une lumière spéciale de l’Esprit, qu’il désirait établir dans son Institut.

Quelques paroles des fondateurs :

  • Quelques paroles de Saint François de Sales :

« L’humilité fait que nous ne nous troublons point de nos imperfections »

« Nous ne sommes que ce que nous sommes devant Dieu »

« Ne cherchez pas à vouloir être ce que vous n’êtes pas, mais à être bien ce que vous êtes »

« Il faut en tout et partout vivre paisiblement »

« La confiance rend notre prière grande devant Dieu »

« Pensons seulement à bien faire aujourd’hui… »

« Qu’à jamais Jésus soit votre amour et sa sainte Mère votre guide »

« Qu’entendez-vous que l’on fasse bonne digestion spirituelle de Jésus-Christ ? Ceux qui font bonne digestion corporelle ressentent un renforcement par tout leur corps ; ainsi ceux qui font bonne digestion spirituelle ressentent que Jésus-Christ s’épanche et communique à toutes les parties de leur âme et de leur corps.

Ils ont Jésus-Christ au cerveau, au cœur, en la poitrine, aux yeux, aux mains, en la langue, aux oreilles, aux pieds. Mais ce Sauveur, que fait-il partout ? Il redresse tout, purifie tout, il mortifie tout, il vivifie tout. Il aime dans le cœur, il entend au cerveau, il anime dans la poitrine, il voit aux yeux, il parle à la langue.. Il fait tout en nous et alors nous vivons non point nous-mêmes, mais Jésus-Christ vit en nous. »

  • Quelques paroles de Sainte Jeanne de Chantal

« Nous ne pouvons pas toujours offrir à Dieu de grandes choses, mais nous pouvons à tout instant lui en offrir de petites, avec un grand amour »

« Si en vérité, vous voulez, en vérité, vous pouvez »

« Celui-là sait tout, celui-là possède tout, qui connaît et qui possède Jésus »

« Notre unique désir doit-être de plaire à Dieu en toutes choses »

« Marie est notre Mère, jetons-nous en son giron avec une confiance parfaite »

« François de Sales avait un amour tout spécial au TRES SAINT SACREMENT ; c’était sa vraie vie et sa seule force »

Saint François de Sales

 

Sainte Jeanne Françoise de Chantal

 

Paray le Monial, Ste Marguerite Marie et le Coeur de Jésus

Sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690) est une religieuse de l’Ordre de la Visitation Sainte-Marie de Paray-le-Monial.

Notre Seigneur a fait douze promesses à sainte Marguerite Marie à Paray le Monial afin d’encourager la vraie dévotion au Sacré Cœur de Jésus qui est également la dévotion au Saint Sacrement.


1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.
2. Je mettrai la paix dans leur famille.
3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.
4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.
5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.
6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source et l’océan infini de la miséricorde.
7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.
8. Les âmes ferventes s’élèveront à une grande perfection.
9. Je bénirai même les maisons où l’image de mon Cœur sera exposée et honorée.
10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.
11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, et il n’en sera jamais effacé.
12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que mon amour tout puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis, neuf fois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les sacrements, et que mon Cœur se rendra leur asile assuré à cette heure dernière.

Le Saint-Père nous éclaire sur Sainte Marguerite-Marie par son discours au monastère de la Visitation, Paray le Monial (France), 5 octobre 1986:

« Il lui a été donné, avec un éclat particulier mais dans une existence cachée, de connaître la puissance et la beauté de l’amour du Christ. Dans l’adoration eucharistique, elle a contemplé le Cœur transpercé pour le salut du monde, blessé par le péché des hommes, mais aussi “source vive” comme en témoigne la lumière qui rayonne des plaies de son corps ressuscité. «

Лобановскийцена ноутбуков в россииобъектив новости
 

Designed and Powered by KaribouWeb